Now Playing Tracks

Le jour où j’ai écrit une lettre à Paul Van Haver

La nuit je ferais mieux de dormir, j’vous l’dis !

Mais qui est Paul Van Haver ? Ai-je besoin de le dire ?  C’est Stromae

Attention, ceux qui ne peuvent pas le piffrer ou qui ne veulent pas lire un article ROMAN gluant d’admiration AUREVOIR !

Je pourrais en parler des heures, je rends mal à l’aise mon entourage quand je m’y mets tellement je suis fascinée par l’Être et le personnage.

Bon on commence par le début?

Un pote, beatmaker, m’envoie un lien au printemps 2009. Il m’ordonne d’aller checker la vidéo, je m’exécute et là c’est le drame je découvre la leçon n°2 de ce cher Paul. J’aime et accroche quasi immédiatement j’le google un peu (pas bcp de résultats) et m’abonne à sa chaîne. Je le suis silencieusement jusqu’au jour où sa leçon n°8 [leçon que je partage sur un réseau social à sa mise en ligne eh ouais] devient  un clip ” Alors on danse ” boom LE TUBE, je crois qu’il devient même le titre francophone le plus téléchargé depuis la création d’Itunes.

Pas mal pour un petit belge qui fait joujou sur son ordi dans sa chambre d’ado hein? Et après? Il sort l’album “Cheese" que j’achète en digital (le premier digital que je m’offre légalement, avant ça j’étais une pucelle d’Itunes / une pauvre meuf qui profite du peer2peer).

Vous dire que je n’ai pas aimé cet album est un p***** de gros mensonge, je l’ai saigné, le nombre de lectures des titres fait peur [vraiment] !

Bref, j’aime l’auteur, l’interprète, le musicien mais surtout le gros bosseur et névrosé…. 

Vient le jour où je tombe sur une interview de lui, ce qui devait arriver arriva, je nous trouve des points communs. Aucune occasion de le voir sur scène [pauvre étudiante que j’étais], ah si j’oublie : un showcase au Comedy Club le soir de mon anniversaire en 2010, showcase auquel j’étais invité car habituée des lieux mais NON la vie ne m’aime pas et décide que je dois travailler ce soir-là.

Je continue de suivre sa carrière sans pour autant devenir une groupie hein je me suis jamais inscrite sur son fansite ni fait des pieds et des mains pour le voir en vrai! Il participe en 2011 au Sakifo Festival à la Réunion (festival sur lequel ma mère bosse, quand je vous dis que la vie ne m’aime pas: moi à Paris, lui sur mon île) il y rencontrera sa femme de l’au-delà, Cesaria Evora.

Ça va vous tenez le coup ? 

Plus d’actu de fin 2011 à fin 2012 [dure] il met en ligne la leçon n°23  ”Humain à l’eau” le 21 décembre 2012, cette date vous dit quelque chose! Normal c’était censé être la fin du monde TU PARLES pour moi c’était un jour de gros beat afro-electro en mode vl’a qu’il rappe et bien en plus. Anyway j’me dis que si nouvelle leçon, nouvel album en route, il faudra attendre encore 8 longs mois mais ça on ne le sait pas encore.

Entre temps il nous régale avec “Tous les mêmes" à la St Valentin, qui n’a pas connu un gros succès sur Youtube alors que c’est une pure bombe musicale, et l’idée de mise en scène de la vidéo est juste hyper audacieuse et réussie !!! À la place on parle de lui, sa fiat 500 et son taboulé miskine il avait rien demandé le pauvre ahahahah

Puis il lâche 30 secondes de “Papaoutai” fin avril, je me revois faire écouter cette boucle à des potes en leur sortant “tu vas voir gros niveau, le tube de l’été j’te dis c’est un génie ce mec”. J’avais un peu BEAUCOUP raison sur ce coup-là!

Quand on commence à entendre qu’on l’a vu bourré un matin en plein Bruxelles; j’me dis que non il y a forcément une bonne raison, sur le plateau de Tadéi je comprends tout de suite. Cette chanson GOD DAMN elle m’émeut à chaque écoute, le clip est juste une idée marketing de malade.

On y arrive…

J’évite les chaînes musicales et les radios car crains l’overdose avant même que l’album ne sorte, sur-diffusés les clips quoi, ça en a saoulé plus d’un autour de moi !

Je pré-commande of course le digital et l’album “√  Racine Carrée”, l’objet [mon précieux]. On a droit a l’écoute gratuite avant la sortie. Faut pas faire ça ;) je connaissais par coeur les titres avant le JOUR J.

Un pure bijou musical [Fav songs : Sommeil, Batard, Tous les memes, Humain a l’eau, Ave Cesaria, Carmen, Ta fête]

Grosse annonce Stromae sera en dédicace marathon le 21 août 2013, ça tombe bien mon RTT était déjà posé ce jour-là, je me dis que oui j’irais, puis non j’ai passé l’âge pour enfin me dire YOLO {You Only Live Once}.
Première et dernière fois que je fais un truc pareil.



La veille, énoooorme insomnie, mon esprit travaille trop et en ressort l’idée que je vais lui rédiger une lettre [bonjour j’ai 12ans et j’achète starclub ^^] je m’y mets donc en pleine nuit, des bons gros brouillons au crayon et puis non je sors le laptop et déchire tout ce papier gâché, je fais ça bien, la police parfaite du Centory Gothic p’tit background de l’écrit avec le visuel de l’album [moi psychorigide noooon pas du tout] et lààà je me dis que non je vais lui écrire une LEÇON, magique tout ce que j’avais à lui dire sort d’un seul jet.

Voilà j’me retrouve avec une leçon 4 pages le truc parfait, une seule faute d’orthographe bien planquée, le tout avec humour sinon c’est chiant à mourir.

J’attends rue de sèvre derrière la Fnac Montparnasse. On doit être 1500 personnes grosso-merdo dans une queue interminable, je suis arrivé 1h30 avant le début et me rends compte que d’autres ont fait pire car OUI il y avait genre 300 personnes devant et j’ai fait parti des 50 derniers avant que le chef de sécu fasse blocus. Ils ont du avoir le seum les restés dehors !!!

Le moment se rapproche, je suis tranquille, j’ai surtout envie de fumer en fait, son album passe en boucle dans le magasin, je chantonne à tue-tête. Il est dans la place le Paulo, assis, calme en apparence, souriant, le staff le presse lui et le public venu le voir, il ne fait que s’excuser et remercier à la limite de la gêne.


Je me retrouve devant lui, j’lache un bonjour [en mode désolé de te déranger mec tu dois être saoulé], il ne lève pas la tête et signe la pochette comme si il était un ouvrier d’usine reproduisant les mêmes gestes. Il me regarde, me dit bonjour au moment où je me décide à parler. Je lui remets la leçon en lui précisant que c’est destiné à Paul et non pas à Stromae [je m’dis “ma fille pourquoi t’as dit ça!” j’aurai voulu le rassurer, lui dire qu’il ne s’agissait pas d’une lettre d’amour], il sourit, prend l’écrit et le range soigneusement. On parle un peu, il sourit encore, s’excuse pour la brièveté de l’échange, me remercie plusieurs fois.

Je pars vite, très vite. J’ai du mal à comprendre que des gens aient besoin d’une signature ou photo d’un être qu’ils admirent pour en conserver un souvenir, c’est over-cliché mais pour moi cet instant est dans mon esprit, ma tête et mon coeur. Pas besoin de matérialiser tout ça ! Mais bon si ça peut leur apporter un petit plus pourquoi pas.

Vous voulez connaitre la fin de l’histoire ? Je l’ai revu un mois après, une fois en studio radio et le soir venu à une tribune libre [très intéressante]. J’ai d’ailleurs réussi à me retrouver sur 2 photos postées par son manager aux  différents lieux sans le savoir (le hasard bien flippant) …  J’ai pu lui dire quelques mots entre 2 vieilles peaux réclamant des autographes pour leurs petits-enfants ou la fille du voisin.

" As-tu eu le temps de lire ce que les gens on pu t’écrire et te remettre le jour de la dédicace fnac ?"

Vous noterez la chiassitude de la question, j’en suis pas fière damn!

Sa réponse [roulement de tambour] : “Non désolé j’ai rien lu”

VOILA VOILA VOILA 


Si seulement il avait eu et/ou pris le temps de tomber sur ma leçon, il aurait je pense beaucoup ri et aurait été touché. Il se serait interrogé sur les similitudes de nos vies, nos passés, traits de caractères, goûts, avis et peurs mais bon ÇA c’est si il l’avait lu.


Quoi qu’il en soit, rdv au Trianon et a Bercy mon cher Paulo.

We make Tumblr themes